top of page
Ecureuil Nathalie Serieys

Nathalie Serieys

Quels défis spécifiques rencontrez-vous en tant que photographe animalier, et comment les surmontez-vous pour obtenir ces clichés incroyables ?


Nathalie Serieys : Le défi principal est le manque de lumière. Mais quelque soit la météo, et lorsque mon emploi du temps me le permet, je pars observer la faune autour de chez moi. Même si je ne parviens pas à prendre de photos, le contact avec le monde sauvage m'apporte beaucoup de réconfort et c'est l'essentiel.


En quoi pensez-vous que la photographie animalière peut influencer notre perception et notre relation avec la faune, en particulier dans le contexte des enjeux de conservation actuels ?

Nathalie Serieys : A notre époque, où les images semblent avoir énormément de poids, je pense que la photographie animalière est un excellent moyen d'informer et d'alerter. Une photo, à mes yeux, peut avoir beaucoup plus d'impact qu'un long discours.


Qu'est-ce qui, selon vous, rend les écureuils roux si captivants pour les photographes, et avez-vous une expérience particulière ou une histoire amusante liée à la capture d'images d'écureuils roux ?

 

Nathalie Serieys : Ce que je trouve particulièrement captivant chez l'écureuil roux c'est cette complicité qu'il nous accorde. La première fois qu'un écureuil est venu dans le jardin, il avait beaucoup plu. J'ai pris cette photo (voir photo ci-dessus). Depuis, je ne me lasse pas de les observer. Chacun semble dégager sa propre personnalité.


En quoi pensez-vous que vos photographies peuvent influencer notre perception de la relation entre l'environnement naturel et l'urbanisation ?

 

Nathalie Serieys : Mes photos sont toutes prises à la campagne, ce qui peut donner accès à ce monde à ceux qui vivent exclusivement dans un milieu urbain. Mes photos peuvent peut-être les encourager à préserver la nature.


 

Quel matériel utilisez-vous pour vos prises de vue et/ou avez-vous utilisé pour notre Concours Photo Edition 2023 pour lequel vous avez obtenu le 2ème Prix en catégorie Milieu naturel ?
 

Nathalie Serieys : J'utilise un réflex Canon 5d mark iv et un objectif Canon 300mm f/4.

Bon pied, bon oeil de Nathalie Serieys

2ème Prix Concours Photo Edition 2023
La Magie des écureuils roux


Titre : "Bon pied, bon oeil" 

Facebook : Nathalie Serieys

" Mon père, qui était représentant pour une marque de matériel photo argentique, m'a transmis le goût de la photographie.

Après mes études, je me suis installée dans le nord de l'Ecosse, où j'ai pu observer une faune très riche. C'est là que j'ai commencé à lier ma passion pour la faune sa
uvage et la photographie.

J'habite désormais dans l'Indre et Loire et poursuis cette passion avec beaucoup de plaisir..
"

bottom of page